Histoire - 1955 -  Scooter S55

1955 - Scooter S55

A partir 1950, la législation a bousculé des repères des cycles à moteurs, faisant émerger le cyclomoteur de moins de 50cm3. Le marché est devenu très compétitif entre le vélosolex, la mobylette, et  surtout la révolution italienne qui s’appelle scooter.

 

En 1953, Peugeot réplique tardivement avec son scooter S55, lancé dans l’élan de la 403, doté d’une carrosserie tôlée, avec coffre à bagage avant. C’est un relatif échec commercial. Cycles Peugeot entrent dans une crise majeure, qui oblige l’ensemble des activités et sociétés Peugeot, alors indépendantes, à repenser en commun leurs outils de production.

 

Cette crise scelle l’unité familiale et le groupe Peugeot, quel que soit son activité. Bien avant que les pouvoirs publics inventent la décentralisation industrielle qui verra les industries dynamiques secourir des régions et secteurs sinistrés, Peugeot construit sa propre solidarité entrepreneuriale. Les cycles ainsi soutenus trouvent la force de rebondir.